31 mars 2023

Soutenance de thèse de Margot Hoffelt

[TheChamp-Sharing]
Margot Hoffelt soutiendra sa thèse de doctorat le vendredi 31 mars 2023

Margot Hofflet, doctorante au LA3M, soutiendra sa thèse de doctorat le vendredi 31 mars 2023 à 14h (MMSH, salle Germaine Tillion) intitulée

Les couvents carmélitains en Provence. Etudes archéologiques et historiques sur l’architecture d’un grand ordre mendiant du XIIe au XVIe siècle

Le jury sera composé de :
Anne BAUD (professeur, Université Lumière Lyon 2), présidente du jury
Quitterie CAZES (professeur, Université de Toulouse Jean-Jaurès), rapporteuse
Pascale CHEVALIER (maître de conférences, HDR, Université de Clermont-Auvergne), rapporteuse
Jacques CHIFFOLEAU (directeur d’études, EHESS), examinateur
Nicolas FAUCHERRE (professeur, Aix-Marseille Université), examinateur
Andreas HARTMANN-VIRNICH (professeur, Aix-Marseille Université), directeur de recherche
Géraldine MALLET (professeur, Université Paul-Valéry-Montpellier 3), examinatrice

Résumé

Véritable mouton noir des recherches menées sur les communautés mendiantes, l’ordre des carmes, et à plus forte raison son architecture, n’ont été que très peu étudiés jusqu’ici et pour cause : les vestiges et les fonds archivistiques conservés des différents couvents établis par les frères sont souvent très lacunaires. Les présents travaux se proposent d’amorcer une rectification de ce différentiel par le biais du croisement des sources archéologiques et textuelles, au profit d’une étude pluridisciplinaire et diachronique, et dans les limites déontologiquement induites par les biais susmentionnés.

L’ordre des carmes est fondé en Terre Sainte à la toute fin du XIIe siècle, lorsqu’un petit groupe de religieux décide de s’implanter dans des grottes du Mont Carmel pour y mener un mode de vie érémitique et contemplatif sur les traces du prophète Elie. Officiellement fédérés sous une règle commune approuvée par Albert Avogadro, patriarche de Jérusalem, les frères sont contraints de quitter leur installation primitive à peine quelques décennies plus tard : s’établissant à Chypre, puis en Sicile, ils rejoignent finalement la côte provençale durant le deuxième tiers du XIIIe siècle et y instituent l’une de leurs toutes premières provinces administratives.

La province de Provence se développe initialement jusqu’au Languedoc et au Nivernais, avant d’être réduite en 1321 au territoire compressé entre le Rhône, les Alpes et la Méditerranée. Intégrant non moins de quarante-cinq fondations, son étude se révèle particulièrement déterminante en cela qu’elle a été créée sinon par la génération fondatrice de l’ordre, du moins par une génération suffisamment proche de cette dernière pour avoir été influencée par les dispositions originelles proche-orientales. Il s’agit donc d’un territoire pivot qui voit le basculement d’établissements essentiellement axés sur l’érémitisme et le troglodytisme vers des établissements conventuels émancipés des  aménagements rupestres.

Ces recherches doctorales ont voulu questionner l’individualité et l’évolution de l’architecture carmélitaine dans la province de Provence, au travers de l’identification de certains marqueurs spécifiques et de la mise en corrélation des productions architecturales des frères avec leur environnement immédiat – qu’ils’ agisse du contexte politique, religieux, social ou technique.

Les conclusions tirées du croisement de ces données auront permis de mettre en exergue la persistance de certains caractères qui distinguent l’ordre de ses homologues occidentaux, mais également l’apparition rapide d’une forme d’acculturation » induite par la circulation des hommes (maitres d’ouvrage, maitres d’ceuvre, bâtisseurs et artisans). Ces constats permettent de placer l’architecture de l’ordre sous le signe du syncrétisme. En tension perpétuelle entre la conservation de certains témoins identitaires et une propension à l’assimilation, elle incarne ainsi un canevas dont la trame complexe a encore beaucoup à révéler.

 

31 mars 2023, 14h0018h00
MMSH, salle Germaine Tillion
5 rue du CHâteau de l'Horloge
13100 Aix-en-Provence

L'agenda

Voir l'agenda complet