30 janvier 2023

Journée d’étude “Actualité de l’archéologie funéraire”

Organisée par le LA3M et Adès le 30 janvier 2023, salle G. Tillion

Organisée par le LA3M et Adès le 30 janvier 2023, salle G. Tillion

Le LA3M et Adès organisent le 30 janvier 2023 une journée d’étude consacrée à l’actualité de l’archéologie funéraire régionale, médiévale et moderne.

Cette journée est organisée par Catherine Rigeade, David Ollivier (LA3M) et Yann Ardagna (Adès) et se tiendra en salle G. Tillion (MMSH, bâtiment C).

Journee-detudes-Archeologie-funeraire-30-janvier-2023

Résumés des communications :

  • Les inhumations transférées (?) de l’ilot Baudin à Toulon, Var (fin IVe – début Ve siècle).

N. Molina (Inrap / LA3M) et P. Reynaud (Inrap/CCJ)

A la faveur de la démolition d’un quartier du centre de Toulon (Ilot Baudin), une petite nécropole de la fin du IVe et début du Ve siècle a été identifiée sur les restes d’une domus du IIe-IIIe siècle. Sur la vingtaine d’inhumations repérées, quatre ne contenaient plus que quelques restes osseux dont, pour l’une d’entre elles, un pied en connexion. Les tombes, soigneusement vidées, ne semblent pas avoir été victimes de pillage. La possibilité d’un transfert volontaire des tombes doit donc être envisagée.

  • Les nécropoles du Puy-Sainte-Réparade et de Pertuis entre la fin de l’Antiquité et le Haut- Moyen Âge (IVe – VIe s.)

Q. Desbonnets, M. Gourlot, C. Carrato (Mosaïques Archéologie)

Dans la vallée de la Basse Durance, la réalisation de deux opérations archéologiques a révélé les vestiges de deux nécropoles tardo-antiques. La première, réalisée en 2019 sur la commune du Puy Sainte-Réparade sous la direction de C. Carrato, a mise au jour 28 sépultures datées entre la fin du IIIe s. et le courant du IVe s. À Pertuis, la fouille menée au cours du second semestre 2022 a permis la découverte d’une nécropole composée de 145 sépultures datées entre le IVe s. et les Ve-VIe s. Contemporaines, les deux nécropoles présentent un corpus inédit sur l’évolution des pratiques funéraires au cours de l’Antiquité tardive en Provence.

  • Le cimetière médiéval de la cathédrale Sainte-Marie (Nice, 06)

 A. Civetta (Ville de Nice)

Le cimetière associé à la cathédrale Sainte-Marie fait l’objet de fouilles archéologiques depuis 2011. Quatre grandes phases d’occupation ont pu être observées, chacune proposant une typologie funéraire singulière.  La réutilisation d’une architecture de tradition antique, les tombes sous tuiles en bâtière, entre le XIe s. et le XIIIe s caractérise l’une d’entre elles. Si les causes de la réintégration dans les pratiques funéraires médiévales d’un mode d’inhumation antique ne sont guère connues, les découvertes récentes d’un espace funéraire dans l’arrière-pays niçois témoignent qu’il ne s’agit pas d’une simple anomalie locale. »

  • La fouille du cimetière médiéval des Hauts de la Chapelle à Manosque

E. Henrion (SDA du 04)

  • Le cimetière médiéval de Castelveyre (site de Saint-Blaise, Saint-Mitre-les-Remparts), première synthèse des fouilles programmées et préventives

Marie Valenciano et Gaëlle Granier (Marseille Métropole)

Fouillé entre 2012 et 2017 dans le cadre d’opérations d’archéologie programmée, le cimetière médiéval de Castelveyre (site de Saint-Blaise), dont les résultats sont encore inédits, a permis de comprendre l’organisation du cimetière et son articulation avec les espaces ecclésiaux successifs entre les Ve et XIVe siècles. Cette communication est l’occasion de synthétiser cette foisonnante donnée archéologique qui a fait émerger des problématiques auxquelles nous devons encore répondre. 

  • L’ancienne église Saint-André de Belvézet (30). Premiers résultats : une occupation pérenne de la fin de l’Antiquité tardive jusqu’au milieu du XIXe siècle

A. Barbe (Inrap/LA3M) 

Depuis 2012 l’ancienne église Saint-André fait l’objet d’un projet de réhabilitation et de mise en valeur par la commune de Belvézet. A l’automne 2021, a été déclenché le démarrage de la seconde phase de restauration de l’édifice, dans laquelle s’est intégrée une fouille archéologique préventive dirigés par l’Inrap. L’intervention a concerné l’intérieur et les abords de l’église. L’opération a révélé une occupation pérenne de la fin de l’Antiquité tardive jusqu’au milieu du XIXe siècle avec l’identification d’un secteur funéraire tardo-antique, suivi d’un édifice carolingien inédit repris à l’époque romane, autour desquels se développe le cimetière communal jusqu’alors inconnu. 

30 janvier 2023, 09h3017h00
Salle Germaine Tillion
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (MMSH)
5 rue du Château de l'Horloge
13100 Aix-en-Provence

L'agenda

Retour à l'agenda