UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 3 > Activités de Production : Programme 3 > Aux sources de l'argent

Aux sources de l'argent

entreprises et coutumes minières et Méditerranée occidentale (XIe-XIIIe siècles)

Au seuil de l’An Mil, un large essor de la production d’argent se produit en Occident latin sous le double effet des fragmentations territoriales et de l’accélération des croissances démographiques et économiques. Les gisements qui étaient en friche depuis leur abandon aux IIe et IIIe siècles sont repris, tandis que d’autres sont découverts à la suite de prospections systématiques, menées pour satisfaire les besoins métalliques des sociétés en argent, cuivre, plomb. Avant qu’un déclin de l’activité ne se manifeste à partir de la seconde moitié du XIIIe siècle, de multiples entreprises ont ainsi façonné des espaces miniers en lien avec les communautés qui les occupaient, et avec les pouvoirs qui les dominaient.

Ce programme entend aller aux sources de la production argentifère médiévale, pour comprendre comment ses processus de production se sont développés et sous quelles formes ont-ils été organisés et encadrés. Dans cette optique, le bassin méditerranéen occidental s’impose comme cadre spatial. Il a été l’un des principaux creusets de la structuration de la production, qui allie un solide héritage antique avec des originalités médiévales nées de processus de régionalisations et d’influences réciproques entre ses espaces miniers, au gré de la circulation des hommes et des écrits.

 

C’est donc avec une étude comparée et connectée de trois de ses régions minières (le Languedoc, la Sardaigne, la Toscane), que nous proposons de cheminer. La mise en série de leurs textes les plus précoces permettra d’abord, dans une perspective typologique, d’identifier les différentes formes sociales et juridiques que prenaient les entreprises minières et d’identifier plus largement les coutumes qu’elles suivaient. Ensuite une seconde perspective, dynamique, suivra afin d’expliquer leurs convergences et divergences, leurs parts d’héritages et d’originalités, cela en fonction des contextes et des choix des acteurs de la production.

 

En questionnant les sociétés méditerranéennes dans l’une de leurs dimensions productives, ce programme de recherche contribuera plus largement à approfondir notre usage du concept d’entreprise, ainsi que d’explorer la notion médiévale de coutume minière. Ce faisant, il aura aussi pour ambition de susciter et de nourrir un dialogue interdisciplinaire avec les données archéologiques, qui sont les marqueurs et les vestiges de l’activité des entreprises et des coutumes qu’elles suivaient.

 

Mots-clefs

Époque médiévale - Méditerranée occidentale- ressource naturelle - gestion - mine - minéralurgie - métallurgie - occupation du sol - territoire - géohistoire - histoire - archéologie - commerce - trafic - Méditerranée -   argent