UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 3 > Activités de Production : Programme 2 > Etudes céramologiques : Iran

Revêtements au lustre métallique dans l'architecture religieuse et funéraire de l'Iran Ilkhânide (1256-1335)

L’étude des sanctuaires de l’Iran mongol et de leurs décors de céramique lustrée est marquée par une séparation forcée entre les deux. Cette technique communément décrite comme particulièrement luxueuse et coûteuse ornait nombre des édifices Ilkhânides. Au XIXe siècle, souvent par l’intermédiaire d’européens en poste en Perse, ces décors ont été retirés de leurs murs d’origine et vendus sur le marché de l’art. Ils demeurent aujourd’hui dispersés à travers le monde dans des collections privées ou publiques. Le travail proposé se base sur les deux types d’informations qui nous sont parvenus. L’étude entend ainsi rétablir le lien entre des édifices vidés de leur décor et les milliers de revêtements isolés. Ces reconstitutions fondent une approche propre à nourrir une réflexion plus large sur les formes, fonctions et significations du décor lustré dans l’architecture religieuse et funéraire de l’Iran Ilkhânide.

 

Opération de recherche effectuée dans le cadre d'une thèse..

  • vue extérieure de la khanaqah Pir-i Husayn en Azerbaïdjan
  • plaque funéraire en céramique lustrée provenant de la tombe de Ahmad ibn Zein al-'Abedin à Qom. Conservée au musée national d'Iran à Téhéran
  • vue de la voûte à muqarnas de la salle de la tombe de 'Abd al-Samad à Natanz en Iran
Mots-clefs

Iran - Ilkhanide - Iran mongol - céramique architecturale - lustre métallique - sanctuaire