UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 3 > Activités de Production : Programme 3 > Archives "Vielle Montagne"

Archives de la société « Vieille Montagne » conservées en Belgique

Opération ponctuelle, sur trois semaines en 2013, consacrée au dépouillement des archives de la société Vieille Montagne qui contrôlait, durant la première moitié du XIXe siècle, l’ensemble des concessions minières autorisées dans les Cévennes.
L’objectif est de recueillir des informations sur les mines en cours d’étude dans le Gard, l’Hérault, l’Ardèche et l’Aude à partir des rapports d’ingénieurs des mines et des plans décrivant très précisément ce qui était appelé « vieux travaux » ou « travaux romains ».

 

Une nouvelle thématique de recherche est en gestation sur l’exploitation de la calamine au Moyen Âge. Les différents alliages dit improprement « bronzes » sont en fait des alliages à base de cuivre comportant en proportions variable du plomb et du zinc, pour former des laitons notamment. La thèse de Nicolas Thomas et les travaux qu’il poursuit en Belgique montrent la grande consommation d’objets dits en bronze, depuis les accessoires du vêtement jusqu’à la fabrication de pièces importantes comme des chaudrons, des chandeliers, etc … Le commerce de la calamine a été sous-estimé, voire oublié par les archéologues et historiens du Moyen Âge. Outre le cuivre et l’argent, le district minier d’Hierle offre la possibilité d’étudier également des exploitations médiévales de calamine et la société Vieille Montagne était spécialisée dans l’exploitation de ce minerai de zinc.

Mots-clefs

archéologie minière - archives - exploitation minière