UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
?>
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 3 > Activités de Production : Programme 2 > Fouilles d'ateliers : Four de Sozopol

Four de potier de Sozopol (Apollonia du Pont, Bulgarie)

Dans le cadre de l'ANR Pont-Euxin (dir. A. Baralis, CCJ), l'expertise d'un four de potier a été menée en 2012 à la demande de nos confrères bulgares sur le chantier « Iujna krepostna stena (Mur de fortification méridional) » conduit sous la direction de Ts. Drajeva à l’entrée de l’antique zone urbaine, dans le secteur du jardin maritime qui borde au S.E. la fortification protobyzantine.

 

Une église extra-muros médiobyzantine y succède à une nécropole protobyzantine qui repose à son tour sur les vestiges d’une zone artisanale qui a livré jusqu’à présent un four à céramique et trois autres unités à la fois plus modestes et plus anciennes destinées au travail du bronze. Seule cette première structure était visible lors de notre intervention sur place, du 22 au 26 mars 2012.

 

Le four est creusé dans un remblai archaïque provenant d’ateliers métallurgiques installés sur la pente qui marque les anciens abords de la paléo-île de Skamni. Il fut recouvert à son tour d’une couche contenant du matériel du second quart du Ve s. av. J.-C.

 

Le four, hélas, avait été entièrement nettoyé avant son abandon, nous privant ainsi de tout repère chronologique fiable et du type de production. La structure présente une forme quasi circulaire de 2,98 x 2,64 m, conservée sur une hauteur maximale de 1,20 m. La sole elle-même (2,60 x 2,30 m) repose sur un mur axial haut de 0,50 m et long de 1,48 m qui fait face au foyer. Deux couloirs de chauffe bordent le mur axial. La sole est constituée d’argile portée par des barres plano-convexes horizontales (surface plane en haut) reposant sur ce mur et fichées dans la paroi latérale. Une chambre de cuisson, pratiquement détruite, s’élevait au dessus sur environ 2,50 à 3 m de haut couverte ou non par une voûte.

La porte d’accès de cette chambre n’a pas été localisée. L’installation d’une sépulture protobyzantine à son extrémité E. a hélas provoqué son démantèlement sur 1,10 x 0,60 m. La présence d’une voûte de couverture, bien que probable, ne peut pas être arrêtée avec certitude sur la base des vestiges actuellement en place. Afin de préciser sa chronologie, nous avons fait appel à M. Kovacheva et M. Avramova, géomagnéticiennes de l’Institut de géophysique de l’Académie des sciences de Bulgarie, qui a réalisé plusieurs prélèvements actuellement en cours d’analyse. Ces travaux seront complétés en 2013 par une dernière campagne de relevés destinés à inclure les deux autres fours métallurgiques découverts à proximité.

 

Ces travaux seront complétés en 2013 par une dernière campagne de relevés destinés à inclure les deux autres fours métallurgiques découverts à proximité. Une couverture photographique “3 D” sera alors tentée.

Mots-clefs

Bulgarie - Sozopol - Apollonia du Pont - atelier de potier - four de potier