UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 3 > Activités de Production : Programme 2 > Etudes céramologiques : Bulgarie

La céramique ottomane en Bulgarie

Depuis 2001 de nombreuses données sur la céramique de l’époque ottomane ont été recueillies dans les fonds des musées bulgare.

 

Deux fouilles récentes ont permis d’étudier du mobilier provenant de contextes stratifiés. Le site de l’Amphithéâtre antique de Sofia a livré 26 fosses ottomanes qui s’inscrivent entre le XVe et le XXe s. Une production glaçurée, probablement locale, apparait comme majoritaire dans les contextes allant du XVIIe-XVIIIe au XXe s. et fournit de la céramique de table, des formes culinaires, de stockage et de jardin ainsi que des éléments architecturaux - tuyaux, coupelles de poêle…

 

Une fosse fouillée partiellement présente des rebuts de cuisson de la production de pipes sofiotes associés à du mobilier du XIXe s.  Des importations telles que la faïence d'Espagne et d'Italie, la porcelaine d'Allemagne, d’Autriche et de Chine, les productions manufacturées d'Angleterre, d’Hollande et de Belgique, et des produits d’origine plus proches comme Anatolie, Iznik, Kutahya et Çanakkale complètent le paysage de la consommation.

 

Une autre fouilles urbaine dans le centre ville de Kustendil (80 km de Sofia) a permis de vérifier et de compléter les observations sur ces mêmes importations alors que la majorité du mobilier était encore une fois constitué par une production locale à éventail de formes très varié.

 

Ces études ont été menées en collaboration avec l’Institut d’Archéologie Bulgare, le Musée « Stara Sofia » et l’Institut National des Monuments de la Culture, Sofia.

 

Mots-clefs

Céramique - Larzac - Apcher