UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 2 > Programme 1 > chapelle du Fort Saint-Jean

Marseille, la chapelle du Fort Saint-Jean

La chapelle de l’ancienne commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Marseille, extrêmement malmenée par les vicissitudes du temps, reste en substance un beau spécimen de l’architecture romane tardive en Provence. Dès avant la création du fort Saint-Jean par Vauban à partir de 1668, l’église avait subi plusieurs remaniements, dont l’adjonction de chapelles latérales et un changement d’orientation par la création, entre 1521 et 1534, d’une nouvelle abside à l’ouest et d’un portail oriental dans le nouveau style renaissant, aujourd’hui enchâssé dans les remblais des fortifications modernes. Au XIXe siècle, les travaux du Génie altèrent fortement l’ancienne chapelle transformée en logis, entrecoupée de murs de refend et de plafonds, et éventrée par le percement de portes et de fenêtres.

A la suite de recherches archéologiques conduites par l’INRAP, une étude archéologique du bâti, entreprise en commun avec l’INRAP (F. Paone), le LA3M (A. Hartmann-Virnich), et le SRA PACA (B. Bizot), a pour objectif d’établir une lecture chronologique plus précise des vestiges de l’édifice en vue de la création d’une maquette 3D numérique, réalisée dans le cadre du plan de numérisation (MAP-GAMSAU UMR 694). En effet, si la future restauration, particulièrement difficile en raison du mauvais état de l’édifice et des problèmes de stabilité engendrés par la présence des remblais du fort, a vocation de dégager et de mettre en valeur les vestiges de l’état roman, la vision de l’édifice coupé à moitié par les fortifications du XVIIe siècle restera nécessairement incomplète. Il en va de même pour les vestiges de la commanderie médiévale, qui subsistent au premier chef au contact avec le substrat rocheux de la butte. Archéologie du bâti imagerie virtuelle peuvent ainsi collaborer pour réaliser une étude de cas exemplaire.

Mots-clefs

Archéologie, Archéologie du bâti, archéologie monumentale, construction médiévale, chapelle, Marseille, Fort Saint-Jean