UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE

Vous êtes ici : > Recherche > Axe 2 > Archéologie funéraire > Cloturé > Nécropole de Saint-Etienne-les-Orgues

Saint-Etienne-les-Orgues, l'Abadie

Diagnostic d'archéologie préventive, février, mars 2012

 

La découverte fortuite d'une nécropole sur la commune de Saint-Étienne-les-Orgues (Alpes de Haute-Provence), quartier de l'Abadie, a entraîné la fouille archéologique préventive exhaustive d'une fenêtre de 400 m², dans laquelle ont été mises au jour environ 90 sépultures représentant une centaine d'individus. La superficie fouillée, correspondant à l'emprise du futur projet immobilier, n'a pas permis de cerner la superficie de la nécropole, dont les limites s'étendent au-delà de cette zone. Toutes les sépultures sont des inhumations dans lesquelles sont représentés plusieurs types de contenants funéraires : sépultures en pleine terre, coffrages de bois, bâtières et coffres de tegulae, bâtières de lauzes.
Les inhumations ont livré un lot important de petit mobilier dans lequel sont essentiellement représentés des objets métalliques (alliage au cuivre, argent, fer) liés à la parure et à l'habillement (boucles de ceinture, bagues, boucles d'oreilles, etc.). Les fosses sépulcrales, orientées est-ouest tête à l'ouest, ont par ailleurs été fréquemment réutilisées, comme en atteste la présence de réductions, voire de superposition des défunts, dans environ un quart des structures fouillées. Les pratiques funéraires en vigueur dans la nécropole indiquent donc un abandon progressif des traditions antiques (absence d'incinération, d'offrandes funéraires) au profit d'une évolution vers des modes d'inhumation plus caractéristiques du haut Moyen Âge (inhumation habillée, stricte orientation est-ouest des sépultures, réductions).Les caractéristiques typo-chronologiques du mobilier archéologique et des sépultures incitent à dater le cimetière à la charnière des Ve-VIe siècles.

 

La présence de cette vaste nécropole, vraisemblablement assez étendue autour du périmètre fouillé, interroge sur la nature de l'occupation humaine à la période antique et tardo-antique autour du village actuel de Saint-Étienne-les-Orgues, dont les origines restaient peu documentées jusqu'à maintenant. La réalisation de prospections géomagnétiques dans le secteur environnant la nécropole sera un objectif de la programmation du service en 2013 afin de mesurer l’étendue du site et d'identifier des structures associées (villa, lieu de culte?).

Equipe de recherche

Mathias DUPUIS , Elise HENRION , Yann DEDONDER , Jean-François DEVOS

Mots-clefs

Antiquité tardive - Nécropole - Pratiques funéraires - Mobilier métallique