UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 1 > Programme 2 > Habitats temporaires

Vivre de l'inculte, vivre dans l'inculte en basse Provence centrale à la fin du Moyen Âge

Histoire, archéologie et ethnoarchéologie d'un mode de vie itinérant

Les artisans-paysans forestiers et les pasteurs constituent toute une frange de la population des campagnes médiévales qui se caractérise et se différencie de ses contemporains par son mode de vie itinérant et son implantation temporaire dans l’inculte. Marginalisée dans l’imaginaire collectif médiéval, elle est oubliée par l’historiographie, à cause de la dispersion et la fugacité des traces qu’elle laisse dans la documentation écrite et archéologique. Ce mode de vie itinérant découle de la pratique d’une activité fondée sur l’exploitation de ressources végétales ou animales, le plus souvent saisonnières, dont la répartition spatiale est, par définition, hors de l’espace cultivé, en marge des terroirs villageois. La mobilité des usagers de l’inculte revêt différentes formes et engendre par conséquent l’adoption de différentes stratégies résidentielles en fonction des activités : du simple mouvement pendulaire résidence-lieu de production jusqu’à l’implantation temporaire sur le lieu de production, au plus proche des ressources pour la durée de la saison d’exploitation. La construction d’habitat temporaire est le fruit de la conjugaison de contraintes techniques (chaîne opératoire technique, temps opératoire, surveillance des processus...), écologiques, temporelles, spatiales, et enfin réglementaires.

 

Technique, temps et espace sont intimement liés et interdépendants, aussi est-il nécessaire d’étudier le système « habitat temporaire » dans son ensemble depuis la chaîne opératoire technique en passant par les structures d’habitat, qui sont la matérialisation du mode de vie, jusqu’à la vie sociale de ces personnes, cela au travers d’une étude croisée historique archéologique et ethnoarchéologique..

Mots-clefs

Histoire rurale - Archéologie - Ethnoarchéologie - Moyen Âge - Habitat temporaire - Artisanat - Mobilité - Forêt - Pastoralisme