UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Recherche > Axe 1 > Programme 1 > Archéologie castrale > Genèse des premières fortifications

Genèse des premières fortifications provençales

L’archéologie des premiers châteaux en Provence a été initiée par Michel Fixot qui y a mis en évidence les mottes castrales et de  petites enceintes établie dès le XIe siècle. En confrontant les recherches de terrain et les textes, il a révélé les évolutions de ces fortifications et leur insertion dans l’occupation du territoire durant les siècles suivants.


Les recherches menées actuellement s’inscrivent dans la suite de ces travaux. Elles s’axent sur trois problématiques complémentaires.


En premier lieu, on cherche à caractériser les modes d’organisation et de constructions de ces sites castraux précoces que l’on voit se multiplier dès les dernières décennies du Xe siècle. Ainsi, à Niozelles (Alpes-de-Haute-Provence), un premier état a vu l’installation d’une simple maison perchée et non fortifiée qui a laissé place au tournant de l’an Mil à un donjon protégé par un rempart polygonal. Les travaux actuels se concentrent sur la commune d’Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence) où le site de La Moutte a permis de mettre au jour un ensemble de constructions originales tant par les matériaux que par l’organisation. Le centre de la plateforme était le siège d’un donjon central (5x5m) construit en bois, pierres et terre auquel on accédait, à l’étage, par une galerie de bois sur pilotis. A coté, un bâtiment de bois (12 x 4m) abritait un foyer et les activités domestiques. Aucun rempart ni palissade ne paraît avoir protégé l’ensemble. Le site a été arasé et enterré dès l’an Mil pour laisser place à une simple maison tout à fait semblable à celle du premier état de Niozelles. L’abandon du site se place dans le premier quart du XIe siècle.


L’occupation du territoire constitue le second axe de la recherche. C’est pourquoi les fouilles se poursuivent sur les autres sites de la commune d’Allemagne-en-Provence qui en compte quatre (La Moutte, Notre-Dame, Le Castellet, Saint-Marc). On cherche à mettre en évidence sur le terrain et dans les textes leurs successions chronologiques qui permettraient de comprendre les déplacements locaux des centres de pouvoir. Ainsi, le chantier du Castellet, à 1,5 km de La Moutte, est actuellement en cours de dégagement dans le cadre d’une fouille programmée qui devrait se terminer en 2012. Probablement construit au cours du XIIe siècle, son occupation s’est terminée à l’extrême fin du XIVe siècle après avoir servi d’abri à une compagnie de la guerre de cent ans. La prochaine fouille envisagée est celle de Notre-Dame, à l’ouest de commune. Castrum primitif du territoire voisin de Saint-Martin-de-Brômes, son occupation s’est terminée dès le début du XIe siècle. Des sondages ont montré que ce site a été enterré comme celui de La Moutte, ce qui laisse espérer un bon état de conservation des vestiges. Il sera, entre autres, intéressant de comparer l’organisation et les modes de construction de ces deux établissements. La fouille de Notre-Dame devrait commencer en 2013.


Le troisième axe de recherche porte sur élément de vie quotidienne. La fouille de Niozelles avait donné une faune abondante qui a livré de nombreuses indications sur la consommation de viande des élites qui occupaient le site autour de l’an Mil. Grâce à un incendie, La Moutte d’Allemagne-en-Provence, a permis des découvertes encore plus précises : en plus de la faune et de plusieurs espèces de poissons, on a collecté les restes de légumineuses, de fruits, de céréales et même de pâte à pain. Ces éléments sont précieux pour connaître les habitudes culinaires, l’élevage et les cultures vivrières. 


La fouille d’ensemble de ces quatre sites devrait constituer une expérience tout à fait exceptionnelle pour l’étude de l’occupation d’un territoire médiéval surtout connu jusqu’à présent pour son occupation antique grâce aux vestiges conservés à Riez, cité toute proche.  Cette recherche ne peut  être menée que sur la longue durée

Mots-clefs

France du Sud, Provence, fortification, castrum, époque médiévale