UMR 7298 • UNIVERSITÉ D'AIX-MARSEILLE • CNRS
LABORATOIRE D'ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE
Vous êtes ici : > Productions > Publications > Entre Barcelone et Montpellier

La genèse du système bastionné en Europe (1500-1550)

Nouvelles découvertes, nouvelles perspectives

LA3M, CHAR, 2014 - ISBN 9782918404149 - 239 pages,
Études réunies par Nicolas Faucherre, Pieter Martens et Hugues Paucot

 

Publication donnant suite au colloque d'histoire de l'architecture du Centre d'Études Supérieures de la Renaissance (Tours), du 4-6 juin 2002, à Tours

 

Quatre-vingts ans après la révolution du boulet métallique, qui permet subitement à l’artillerie de superposer les coups au but pour faire brèche dans la muraille, se diffuse en Europe une fortification fondée sur des principes radicalement nouveaux : le système bastionné. Celui-ci combine au sein d’un ouvrage unique – le bastion – un tracé pentagonal, permettant le flanquement réciproque sans angle mort
d’un bastion à l’autre, et un profil remparé, dans lequel le mur d’escarpe est associé à un épais matelas de terre, seul capable d’absorber les coups de l’ennemi et les vibrations de l’artillerie déployée sur sa plate-forme. La symétrie comme la nécessité de maintenir des distances équivalentes d’un bastion à l’autre vont contribuer à façonner l’image stellaire de la ville idéale de la Renaissance.
La genèse du bastion divise les historiens en deux camps. D’un côté, ceux qu’a convaincus John Hale en 1965 de l’origine italienne du bastion ; le système bastionné serait ainsi une création purement italienne, à laquelle les autres États occidentaux (France et empire de Charles Quint en tête) se seraient ultérieurement convertis, via le recrutement d’ingénieurs italiens. De l’autre côté, nous rencontrons des historiens des
formes qui, chacun pour leur zone, relèvent des expérimentations inscrites dans leur tradition nationale et convergeant vers le bastion ; ils proposent donc de voir dans le système bastionné une synthèse de recherches croisées s’influençant réciproquement. Ce travail collectif et européen permet la confrontation de tous les points de vue.

[Source : 4ème de couverture]

 

Pour commander l'ouvrage